Prendre rendez-vous
Prendre
rdv
Prendre rendez-vous scanner/irm
Prendre
rdv
scanner/irm

Un patient nous parle de son intervention : pose d'une PTH par voie antérieure

Un des patients du Dr. Pâcome PARIZON, chirurgien orthopédiste au sein de l’Hôpital Privé La Casamance a accepté de se prêter au jeu d’une interview afin de nous faire part de son vécu sur son intervention chirurgicale : pose d’une prothèse totale de hanche (PTH) par voie antérieure.

 

Comment décririez-vous votre prise en charge ?

J’ai été opéré à la fin du mois de novembre. J’avais pris rendez-vous avec le docteur car une amie me l’avait conseillé.

C’est ma première opération, je ne savais pas vers qui me tourner. Le contact est bien passé avec le chirurgien, il m’a fait passer des radios et m’a dit que je devrais mettre une prothèse de hanche, « il fallait y passer » [rires]. Il m’a indiqué qu’il allait utiliser une technique différente qui me permettrait de récupérer plus rapidement.

Je suis rentré à La Casamance le dimanche et sorti le jeudi. Quand le médecin est venu me voir en chambre après l’opération je lui ai demandé « Docteur, est-ce que vous m’avez bien opéré ? » Je n’ai ressenti aucune douleur. Je ne pensais pas qu’il m’avait opéré.

J’ai pu marcher le lendemain de l’opération, je marchais normalement avec un déambulateur car il était dans ma chambre mais je pouvais marcher sans. En sortant je suis passé à la pharmacie prendre des béquilles que je n’ai pas vraiment utilisées, parfois je les oubliais.

Quand je suis rentré chez moi, même l’infirmière à domicile n’en revenait pas. Je suis allé danser le be-bop une semaine après !

 

 

Quels sont les changements que vous avez pu remarquer suite à  cette intervention dans  votre vie quotidienne ?

Je fais de la moto et je danse. Cette opération m’a apporté un meilleur confort pour faire de la moto. Je n’arrivais plus à ouvrir ma jambe gauche, maintenant je peux aisément.

Pour la danse aussi, je suis beaucoup plus à l’aise. « Vous connaissez le be-bop ? Et bien, c’est plutôt rythmé » [rires]. J’ai pu conduire ma voiture deux jours après ma sortie de La Casamance.

Je boitais légèrement, maintenant, plus du tout. Je ressens toutefois depuis l’opération une petite pointe à l’aine, j’en ai parlé au docteur il m’a dit que c’était normal et que ça allait se résorber avec le temps.

Si mon entourage me demandait, je recommanderai cette technique.

 

 

En savoir plus :

La technique par voie antérieure est une chirurgie mini-invasive. Contrairement aux voies d’abord dites « conventionnelles », elle ne coupe pas les muscles, respecte les nerfs permettant de diminuer les risques post-opératoires. La cicatrice est plus petite (7 à 8 cm environ). La récupération du patient après son intervention est accélérée et sa qualité de vie, améliorée.



Prendre un rendez-vous

Trouver un praticien

OU

Mon espace santé