Prendre rendez-vous
Prendre
rdv
Prendre rendez-vous scanner/irm
Prendre
rdv
scanner/irm

L'Hôpital Privé La Casamance lutte contre l'obésité

Créé en 2005,  le Centre pluridisciplinaire de prise en charge de l’obésité dresse aujourd’hui un bilan très positif avec en moyenne 300 interventions de chirurgie bariatrique par an et 1500 consultations de suivi. La Provence 26 juillet 2018

Alors qu’au milieu des années 2000, la chirurgie bariatrique n’était encore que très peu connue du grand public, l’Hôpital Privé La Casamance a ouvert la voie en ouvrant son Centre pluridisciplinaire de prise en charge de l’obésité. Cette offre de soins globale propose aux patients en situation de surpoids et/ou d’obésité, une prise en charge novatrice, et personnalisée, grâce à une équipe pluridisciplinaire composée de multiples intervenants (chirurgiens, infirmière référente, psychiatre, addictologue, psychologue, médecin, nutritionniste, radiologue, anesthésiste, gastroentérologue, cardiologue, pneumologue, diététicien, kinésithérapeute, et professeur d’activité physique adaptée). Chaque mois, ces différents spécialistes se réunissent en comité au sein d’une réunion de concertation pluridisciplinaire pour proposer la meilleure thérapeutique à chaque patient.

Une offre globale et multidisciplinaire

Le centre s’adresse en premier lieu aux patients obèses morbides, candidats à une éventuelle chirurgie bariatrique. « Avec un régime seul, la probabilité pour qu’un patient obèse morbide retrouve un poids normal est de 1 pour 1000. Dans le cas d’une chirurgie, il y a 60 à 70 % de bons résultats à  5 ans », informe le Docteur Pierre LEYRE. Mais pour être éligible, il ne suffit pas seulement aux patients d’être en situation d’obésité. Il faut réaliser un parcours complet de 6 mois d’évaluation et de préparation, pour s’assurer de l’absence de contre-indication à l’opération.

Afin de limiter la prise de poids après une intervention chirurgicale, le Docteur LEYRE avance qu’il est « essentiel qu’un patient soit bien préparé, puis bien suivi ». La réussite d’une intervention s’apprécie dans le temps, avec le maintien de la perte de poids plusieurs années après la chirurgie. Les consultations de contrôle sont donc obligatoires et permettent de dépister les reprises pondérales et les éventuelles complications tardives parfois asymptomatiques, à distance de l’intervention ».

La préparation et le suivi du patient : phases déterminantes à la réussite de la chirurgie bariatrique

L’association Métamorpho’z, présidée par Elisabeth TARDIF, infirmière référente de l’obésité au sein de l’Hôpital Privé La Casamance, permet de renforcer le lien entre l’équipe soignante et les patients. C’est un lieu de rencontre, de partage et d’échange offert aux patients qui le désirent.

Tous les anciens patients opérés comme les futurs peuvent participer à des ateliers mensuels et échanger à propos de leurs vécus et ressentis. De nombreux acteurs se mobilisent afin d’offrir des séances de sophrologie, d’hypnose, de balnéothérapie, des ateliers sur l’image de soi. Les 500 adhérents que compte l’association ont également la possibilité de solliciter les 4 patients « experts », opérés depuis plusieurs années, pour répondre à leurs questions.

Le programme SOFT (Surpoids, Objectif, Forme, Training)

Il s'adresse aux personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire sans critères de poids. Le Docteur Sophie RASSON, psychiatre à La Casamance, supervise ce programme pluridisciplinaire basé sur des séances de psycho nutrition, de psychothérapie de groupe, de kinésithérapie et d’activité physique adaptée, qui permet aux patients de reprendre une activité physique, de mieux gérer leurs émotions face à la nourriture, de retrouver leurs sensations alimentaires et de diminuer les phénomènes de compulsions alimentaires et de suralimentation.

 



Prendre un rendez-vous

Trouver un praticien

OU

Mon espace santé