Prendre rendez-vous
Prendre
rdv
Prendre rendez-vous scanner/irm
Prendre
rdv
scanner/irm

Hopital privé la casamance


Une référence pour votre santé

Qualité et sécurité de votre prise en charge

Démarche qualité et gestion des risques

Politique et programme d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins

L’Hôpital Privé La Casamance est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Le service Qualité et Gestion des risques est chargé de déployer cette démarche par la définition, la réalisation et le suivi d’un programme d’action annuel. Le programme d’action prend en compte les priorités d’amélioration définies au niveau national, la règlementation, les dysfonctionnements et les risques identifiés en interne, les résultats des évaluations, les enquêtes de satisfaction des patients.

Afin que vous puissiez nous donner votre avis sur votre séjour, nous vous remercions de compléter le questionnaire de sortie et de le déposer dans les boîtes aux lettres installées devant les secrétariats ou le remettre à la secrétaire. Les résultats des évaluations de la satisfaction des patients sont affichés dans les couloirs de chaque service et dans le hall de l’établissement.

Démarche de gestion des risques associés aux soins et de prévention des Infections nosocomiales

Le Comité des vigilances et de la gestion des risques, qui se réunit de façon hebdomadaire, est au cœur du dispositif. Les évènements indésirables signalés sont analysés de façon collégiale et traités par la mise en place d’actions correctives. De même, les situations à risques sont identifiées et des mesures de prévention ou de réduction des risques sont mises en œuvre.

L’Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH) assiste la Conférence Médicale d’Etablissement (CME) dans la proposition des actions de lutte contre les Infections nosocomiales. Elle élabore un programme d’action annuel (évaluations des pratiques, diffusion de protocoles, actions de surveillance, formations des personnels…). L’EOH s’appuie sur l’expérience d’un réseau régional, le CCLIN Sud-Est et déploie les actions de lutte contre Infections Nosocomiales avec les correspondants en hygiène hospitalière présents au sein de chaque service.

Malgré toutes les mesures mises en place, le risque de contracter une infection nosocomiale n’est pas nul mais il est possible d’en limiter la fréquence et la gravité en respectant scrupuleusement des règles d’hygiène de base. L’hygiène des mains est la première des « bonnes pratiques » pour prévenir les Infections Associées aux Soins, vous pouvez utiliser en ce sens les Produits Hydro Alcooliques mis à votre disposition. Avant toute opération chirurgicale, veillez également à bien respecter le protocole de préparation cutanée pré-opératoire.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le livret sur les bonnes pratiques d’hygiène remis lors de votre entrée.

Qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse

Le comité du médicament participe, avec la Conférence Médicale d’Etablissement (CME), à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles. Il s’assure de l’utilisation sécurisée, appropriée et efficiente du médicament chez le patient. Il met en œuvre des actions visant à sécuriser toutes les étapes de la prise en charge médicamenteuse (prescription, dispensation, stockage, administration des médicaments…)

Lutte contre la douleur

Notre établissement s’est engagé à lutter contre votre douleur et à la soulager de la façon la plus efficace et la plus adaptée possible.

Votre participation est importante

Plus vous donnerez d'informations sur votre douleur et plus vous permettrez à ceux qui vous soignent de vous soulager rapidement et efficacement.

Vous seul pouvez décrire votre douleur. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer « combien » vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une réglette que vous présentera l’équipe soignante. Un guide vous sera remis et expliqué le jour de votre entrée.

Un Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) est en place au sein de l’établissement afin de définir la politique de lutte contre la douleur et coordonner les actions mises en œuvre par les référents douleur des services. Sa composition est affichée dans le hall de l’établissement.

La transfusion

Un Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance (CSTH) est constitué au sein de l’établissement. Il est chargé de définir, de mettre en œuvre et de suivre toutes les actions de maîtrise du risque transfusionnel au sein de l’établissement (traçabilité, mises en œuvre des référentiels de bonnes pratiques, information des patients, formation des personnels, évaluation des pratiques…)

Si vous nécessitez ou êtes susceptible d’avoir besoin d’une transfusion, le médecin vous prenant en charge vous informera au préalable et le personnel soignant vous remettra un livret explicatif.

Avant toute transfusion

Un bilan pré transfusionnel est réalisé conformément à règlementation. Celui-ci concerne l’identification de votre statut immuno hématologique (groupe sanguin) et la recherche d’anticorps irrégulier (RAI). Dans certains cas, celui-ci peut aussi comprendre un bilan sérologique de l’hépatite B, C et du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH).

Certification des établissements de santé

L’établissement a été certifié (V2010) pour la 3ème fois par la Haute Autorité de Santé. Cette procédure, conduite par des experts en santé indépendants, vise à garantir un niveau élevé de la sécurité et de la qualité de la prise en charge des patients. Le rapport de certification est consultable sur www.has-sante.fr

De plus, de nombreuses évaluations internes sont réalisées afin d’améliorer en permanence nos pratiques.

Certains résultats sont consultables sur le tableau dans le hall de l’établissement (Indicateurs Pour l’Amélioration de la Qualité et la Sécurité des Soins (IPAQSS), tableau de bord de la lutte contre les Infections Nosocomiales…)

Santé publique

Don d’organes 

Le recours à un prélèvement d’organes ou de tissus peut permettre de sauver une vie ou d’améliorer l’état de santé d’un autre malade. Que vous soyez pour ou contre le don de nos organes, votre choix doit être connu de vos proches pour les aider dans ces circonstances difficiles.

Si vous voulez donner vos organes et tissus en vue d’une greffe, portez une carte de donneur sur vous.

Si vous ne voulez pas donner vos organes et tissus en vue d’une greffe, vous pouvez vous inscrire sur le Registre National des Refus.

Pour obtenir plus d'informations vous pouvez contacter l'Agence de biomédecine à Marseille : 04.91.56.52.17, ou consulter les sites Internet www.agence-biomedecine.fr ou www.dondorganes.fr.

Notre établissement est partenaire de l'Agence de biomédecine. Le guide sur le don d'organes « Donneur ou pas… Je sais pour mes proches, ils savent pour moi » est à votre disposition dans la salle d'attente de l'unité de réanimation ou à l'accueil.

 

Don du sang

Près de 3 millions de dons sont nécessaires tous les ans en France.

La transfusion sanguine sauve des dizaines de milliers de malades chaque année. Toute personne en bonne santé âgée de 18 à 60 ans (voir 70 ans) peut donner son sang.

Les donneurs sont reçus tous les jours ouvrables par l'Etablissement Français du Sang ou au cours des collectes de sang organisées dans les villes et entreprises chaque jour.

Coordonnées Alpes Méditerranée :

  • (13) AIX EN PROVENCE 04 42 33 97 71
  • (13) ARLES 04 90 96 13 13
  • (13) MARSEILLE 04 91 18 95 15
  • (83) TOULON 04 94 93 58 00
  • (84) AVIGNON 04 90 81 14 27

Vous pouvez également consulter le site Internet www.dondusang.net


Prendre un rendez-vous

Trouver un praticien

Mon espace santé